Dans ce contexte de crise sanitaire lié à l’épidémie de corona virus, tous les domaines acteurs de l’économie doivent se réorganiser, reporter le temps que les choses reviennent à la normale. C’est le cas dans le monde de l’automobile où grand nombre d’usines et les concessions ont fermées pour mettre à l’abri leurs salariés.

Cependant quand est-il des centres de contrôle technique ? Jusqu’à ce début de semaine, il était alors interdit de rouler sans être à jour dans ses visites. Une situation peu confortable pour un gros nombre d’automobilistes qui ont vu leurs rendez-vous annulés mais qui doivent néanmoins se rendre à leur travail tous les matins.

La Ministre de la transition écologique et solidaire et le Secrétaire d’Etat chargé des Transports ont annoncé ce mardi que les centres de contrôle technique pouvaient rester ouvert mais que sera appliquer une tolérance de 3 mois de délai pour les visites et les contre-visites pour les voitures et les utilitaires. Le gouvernement justifie sa décision comme étant un équilibre entre la sécurité routière et les besoins en service dont la vie économique nécessite. Le contrôle technique des poids-lourds et des véhicules de transport en commun bénéficient lui d’une tolérance réduite à 15 jours en raison des mêmes enjeux.

Cette situation scandalise les principaux concernés qui s’inquiètent de se voir exposés à des risques de contamination élevés. En effet, ils affirment que les centres de contrôle technique ne sont pas équipés en gants, en gel hydroalcoolique ou en masque pour recevoir des clients et leurs véhicules sur lesquels peuvent se trouver le virus. La Responsable de Dekra France exige d’ailleurs un report total de 40 jours minimum des visites, comme l’on déjà fait l’Espagne, l’Italie et la Belgique, le temps que la situation revienne à la normale.